Je pensais ne jamais revoir venir cette mode : les manches longues des chemises, t-shirts à manches longues et ce que nous appelions dans les années 70 : le sous-pull, qui dépassent sous des manches courtes ou trois-quarts !

Le sous-pull est en réalité un pull très fin à manches longues avec un petit col monté ou roulé, c’est au choix. Dans les années 70, tout le monde avait ce basique dans sa garde-robe, plus pour le confort et le pratique, que pour l’esthétique !

Cette année, nous laissons voir nos manches mais le jeu est beaucoup plus esthétique et tendance qu’à l’époque. On joue avec les couleurs, les motifs et les matières.

Mathilde porte un petit pull noir, basique de sa garde-robe, sous un top en daim ZARA. Une tenue simple, chic et efficace, pour une journée au travail qui s’annonce intense. Avec le retour des petits matins frileux, elle l’a accompagnée de sa cape Max Azria et elle porte ses boots en cuir André. Un collier en lacets daim noir de chez Moa et des créoles en or grand modèle : le tour est joué !

Certes, Mathilde n’a pas prix de risque cette fois-ci en choisissant un petit pull noir sous la brassière en daim Zara mais elle n’a pas encore dit son dernier mot…

Voyez l’exemple photographié sur un de mes magasines ELLE ; le motif à gros imprimés à contraste noir et blanc sous la salopette noire est un exemple parfait et tout à fait réalisable.

Les exemples ne manquent pas dans les défilés automne/hiver :

 

 

Lorem risus Donec elit. nunc Curabitur massa ut sem, libero ut sit